La violence des femmes et l'enfantement du nouveau monde

S’il y a bien un domaine sur lequel je me sens légitime de témoigner, c’est celui de la violence des femmes. Un thème qui m’anime, me tient à cœur, à corps et à cris depuis tellement d’années, voire des siècles, à moins que ce soit depuis la nuit des temps. Peut-être me manquait-il encore une petite parcelle de moi pour oser m’exprimer publiquement sur ce sujet. Cependant, à l’heure où nous assistons collectivement à l’effondrement de l’ancien monde, jaillissent en moi une énergie et une force incroyables qui me poussent à élever ma voix au-dessus de tous les bruits de la Terre pour exprimer aux femmes, mes sœurs de cœur, la puissance infinie dont nous sommes porteuses, qu’il est temps d’arrêter de retourner contre nous et contre l’humanité…

 


En tant que femme, j’ai subi, comme des millions de femmes sur la planète, la violence des hommes. Dans l’enfance d’abord et à l’âge adulte ensuite, j’ai été violée autant par des inconnus, que par les hommes que j’aimais le plus au monde. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai été maltraitée, battue, bafouée, reniée dans mon corps, dans mon cœur et dans mon âme, jusqu’à me sentir anéantie non seulement dans mon identité de femme, mais en tant qu’Être humain. Comme nous tous, hommes et femmes, je porte en moi la mémoire de cette domination masculine qui perdure depuis des millénaires et, comme nous tous, je l’ai transmise de façon inconsciente, à chacun de mes enfants.

 

Mais aujourd’hui, je suis dans la conscience et c’est une toute autre histoire que j’ai envie de raconter. Car si je me suis relevée de mes épreuves, si j’ai pu guérir et ouvrir mon cœur, si je me suis élevée dans ma dignité de femme et dans ma puissance d’Être humain, c’est parce j’ai su regarder droit dans les yeux ma propre violence de femme et de mère. Une violence si sournoise et insidieuse qu’il m’a fallu beaucoup de volonté pour l’identifier. Une violence si puissante qu’il m’a fallu aussi beaucoup de courage pour accepter qu’elle existe réellement en moi. Mais dès lors que j’ai reconnu et accueilli pleinement cette part d’ombre, alors la honte d’être une femme - tout d’abord violée et ensuite violente - s’est totalement transmutée en puissance de vie et d’Amour.

Dans la tendresse infinie de la femme blessée que j’ai été, je reconnais que dans l’espoir d’être aimée malgré tout, j’ai manipulé, abusé, utilisé et asservi l’homme à ses propres dépens ; mais aussi les femmes, mes enfants et moi-même. Car la violence est un processus d’emprise relationnelle qui se joue autant avec les autres, qu’avec soi-même. C’est la raison pour laquelle, afin de nourrir une bonne image de soi, nous sommes les premiers à nous manipuler, à nous mutiler et à nous soumettre à l’inacceptable.

 

Tant que nous serons confinées dans nos peurs et notre statut de femme « victime », nous chargerons l’homme, « le bourreau », d’un double tribut : celui d’assumer sa part de violence avec celui de prendre en charge la nôtre, que nous n’assumons pas. C’est ainsi, que depuis des siècles nous avons affublé l'homme du rôle de dominateur, alors que la seule domination qui préside est celle des apparences, car de façons insidieuses et dans l’ombre de leur ignorance, la femme exerce également son emprise.

La violence prend ses racines dans la peur. Elle est inhérente à l’incarnation de la vie sur Terre et donc à la condition humaine. De ce fait, elle existe à part égale chez l’homme et chez la femme. Le processus d’humanisation consiste justement à apprivoiser cette violence afin de la transmuter en Puissance créatrice et de l’élever sur le plan de la Conscience d’Amour.

 

Le chaos que nous traversons actuellement nous invite à arrêter les guerres, à nous libérer des vieux schémas, à ouvrir notre cœur et notre Conscience, à reprendre notre pouvoir… pour unifier nos forces autant avec nous qu’avec les autres. Le temps n’est plus au pardon mais à la reconnaissance, à l’accueil et à la responsabilité. Aussi, ce n’est pas en tant que Femme qui s’affirme dans sa différence avec l’Homme que j’exprime ce message, mais en tant qu’Être Humain animé par la source d'Amour qui nous relie ensemble.

 

Cette Puissance d’Amour, nous la portons tous, hommes et femmes, dans notre cœur. Mais pour la libérer, afin qu’elle s’exprime dans la lumière, il nous faut reconnaître et accueillir de façon inconditionnelle toutes nos ombres, même les plus insupportables. C’est parce que nous aurons plongé au plus profond de nos peurs que nous pourrons, ensemble, main dans la main et cœur à cœur, transmuter le plomb en or et enfanter l’Humanité !

 

Mary Mombrun, le 8 avril 2020

 

 

 

 

Si tu te sens concerné(e) par mon message et que tu as envie de te relier à un mouvement collectif, tu peux laisser tes coordonnées sur le lien ici.

J’ai le projet de créer une vidéo à plusieurs voix, avec les hommes et les femmes qui se sentent en joie de participer à cela.

Écrire commentaire

Commentaires: 12
  • #1

    Lentz claude (dimanche, 12 avril 2020 09:13)

    Bonjour Mary
    Je me sent profondément concernée par ton textes mais je n'ai ni le temps ni l'énergie pour une vidéo collective pour l'instant, par contre je peut t'envoyer par écrit le témoignage de mon vécu d'homme. Fait moi Signe
    Tout le bien a toi
    Claude

  • #2

    Sailer (lundi, 20 avril 2020 14:26)

    Bonjour Mary, c'est touchant cette histoire et je ne sais pas comment exprimer quelque chose, je suis un hypersensible ampathe et je suis aussi un Druide....

  • #3

    Karine (mercredi, 22 avril 2020 00:43)

    Mary!!! Ton message est magnifique !!!

  • #4

    marc senzier (jeudi, 23 avril 2020 13:26)

    très touchant....j'en ai pleuré d'émotions dés les premiers mots... votre message est puissant.
    j'espère que son écho portera loin.

  • #5

    Gemma Guilemany (mardi, 28 avril 2020 00:24)

    merci Mary de vous livrer ainsi. ça résonne profondément en tout mon être . J'aimerais rejoindre votre proposition de se relier mais le lien ne fonctionne pas ou plus. Avec toute ma gratitude. Gemma

  • #6

    Marx Damien (jeudi, 30 avril 2020)

    Bonjour Mary,

    Une amie m'a transmis cette vidéo. Sublime !
    Elle a soulevé pour moi libération, joie profonde, paix infinie, bonheur de quelque chose qui a basculé définitivement.
    Ce que tu exprimes est absolument fondateur : de la nouvelle humanité réconciliée. Réconciliation et rencontre, composition ardente du féminin et du masculin en nous, rencontre du féminin et du masculin à l'extérieur de nous. Réconciliation de la Femme et de l'Homme, résolution et transmutation de millénaires de conflits, d'oppositions, de peurs en écho les unes des autres, amplifiées jusqu'à l'effet Larsen.
    Cela me dit en moi que tout est ouvert à présent, que la Femme reprend sa vraie place, que l'Homme peut ainsi reprendre sa vraie place, que cela renverse toutes les valeurs qui ont présidé à la destruction de la Terre.
    Ce dont tu témoignes est pour moi le signe vivant, poignant, bouleversant, d'une justesse infinie, que nous sommes en train de passer la porte du Nouveau Monde.
    Il n'y a qu'une femme qui pouvait signifier cela, une femme légitime par ce qu'elle a vécu, puis dépassé, puis transmuté pour en faire de l'Amour pur.
    Merci, merci intensément, sois bénie entre toutes les femmes, entre tous les humains, pour avoir osé, pour t'être avancée, le coeur à nu, confiante dans la possibilité que ton message soit reçu.

  • #7

    Mary Mombrun (vendredi, 01 mai 2020 09:10)

    Merci de vos témoignages, si vous avez envie d'entrer en relation avec moi n'hésitez à m'envoyer directement mail, car ici je n'ai pas vos contacts ! De tout coeur - Mary

  • #8

    Anne (vendredi, 01 mai 2020 17:04)

    Je résonne totalement avec ce message et suis en parfait accord avec son contenu. C'est aussi le message que j'essaie de faire passer dans mon Cercle de Femmes en Catalogne.
    Merci encore
    Anne

  • #9

    Sylvie BALAGUER (dimanche, 10 mai 2020 16:45)

    Bonjour Mary, �
    Un ami m'a transmis votre vidéo.
    Le texte et les images sont sublimes...
    Merci �✨�
    Votre message a une portée libératrice pour les femmes mais aussi pour les hommes du nouveau MONDE.
    Il est temps de revenir à Soi dans toutes les parts réconciliées de nous m'aime et de vivre la vie que nous méritons.
    Bien à vous, �✨�
    Sylvie

  • #10

    yvette (jeudi, 14 mai 2020 13:27)

    Bonjour Mary, je suis touchée, émue. Il y a peu de temps j'ai rencontré cette malveillance à mon égard; je ne pensais pas avoir été aussi impactée dans mon corps et dans mon âme. Thérapie, travail corporel.....
    Il y a peu de temps encore, dans ma vie professionnelle, j'ai pu rencontrer des toutes jeunes filles blessées, avec un post trauma non réglé. Je me demande comment les aider. Alors j'ai repris ce travail sur moi pour leur montrer le chemin, afin d'annuler ces désordres et construire un chemin serein pour demain. La réconciliation avec soi, son corps, le pardon sont des étapes pour l'amour de soi et de l'univers. MERCI de tout cœur de nous montrer la voie.

  • #11

    carmelo di bartolo (mercredi, 17 juin 2020 16:26)

    Bonjour Mary ! je partage l’entièreté de ta pensée. La part d'ombre qui est en moi, a été mon refus d'accomplir ma mission en tant qu'être réincarné dans tous les domaines et chronologies de nos existences. Il m'a fallu attendre 45 ans et des circonstances propices pour réaliser un projet personnel et me réaliser intellectuellement, avec les conséquences préjudiciables lorsqu'on s'expose à des remises en cause. Pour illustrer mes propos un petit aperçu du délestage du poids des pensées d'autrui sur mon conditionnement mental,merci pour ton message,Cordialement un inconnu Gaulois réfractaire au monde normé.
    Que 2020, soit une année d’éveil des consciences accru au service de la paix.

    Certains regrettent d’avoir fait des autorités leur vérité, au lieu de considérer la vérité comme autorité. En ces temps troubles de tromperie généralisée, dire la vérité devient donc un acte révolutionnaire. Mais comment déceler le bon grain de l’ivraie, lorsque depuis notre tendre et naïve enfance, nous avons été baigné dans un tissu de mensonges bien emballés, lequel nous a été vendu durant des générations comme théorie absolue. La vérité lorsqu’elle vous apparaîtra, nous semblera complètement absurde et son représentant un fou furieux. Or, il n’y a de vérité authentique pour l’homme, que ce qu’il peut percevoir avec son cœur et observer par lui-même, dans la limite de ce que son cerveau est prêt à comprendre. Alors, lorsque celle-ci vous apparaîtra à votre conscience de manière impromptue, avant de la nier sans preuve, de la dédaigner et de la condamner pour fausse, de manière présomptueuse parce qu’elle vous semblera invraisemblable, faites donc vos propres investigations à défaut d’adhérer à celles accomplies par d’autres chercheurs de vérité ou de compréhension du monde.
    Car souvenez-vous que pour être un membre irréprochable dans une communauté de moutons, il faut être soi-même avant tout un mouton. L’éducation est un système d’imposition de l’ignorance. Si vous vous conformez, vous commencez à obtenir des privilèges que confère le conformisme. Et comme ils nous tiennent économiquement par des formes de corruption financière, dire ce que l’on pense, devient une chose difficile dans un jeu de dupe où les dés sont pipés d’avance pour toutes choses, où le paraître est devenu l’artifice primordial dans notre société du spectacle, dont l’objectif tend à divertir plutôt qu’à instruire, à pratiquer l’art de l’enfumage au lieu de la réflexion des consciences. Souvenez-vous de ce jeu récréatif de notre enfance insouciante qui perdure encore à l’âge adulte par l’autocensure : « Je te tiens, ils nous tiennent par la dépendance ; le premier qui dira- la vé ri té - se fera trucider. »
    Jusqu’à aujourd’hui, l’art de gouverner, a toujours été l’art de dépouiller et d’asservir le grand nombre au profit du plus petit nombre. Donc, ne cherchez plus à vous accrocher au mythe politique pour vous sortir d’un jeu de dupe, car ils seront toujours vainqueurs : « pile : nous perdons ; face : ils gagnent». Ils, se sont ceux qui ont colonisé la terre et se sont choisis un clan élu parmi d’autres, afin de leur confier les clefs du royaume de Gaïa, après leur départ, en ayant laissé “12 salopards“ plus leur chef, pour maintenir l’oppression et l’asservissement du grand nombre sur cette Plat Net ( où planète pour les Bisounours et adeptes des télétubbies…) ; métamorphosés en 12 fils de Jacob puis les 12 tribus d’Israël,12 apôtres et J.C, les 12 chevaliers de la table ronde, les 12 signes zodiacaux et du Serpentaire, 12 mois de l’année, 12 heures du monstre chronophagie de la montre, 12 étoiles du drapeau Européen, etc…Que m’apporte dans ma vie de tous les jours et dans ma quête du bonheur, de connaître ou déceler les messages cachés de notre histoire falsifiée ? De ne plus a avoir d’indigestion de récits adultérés, orchestrée par une éducation conditionnée, laquelle a fait de notre intelligence un serviteur docile et de notre intuition , un aveugle hostile. Mais ce qui est encore le plus important, c’est de cesser de leur en donner de l’importance, en jouant les idiots utiles du système conservateur du statu quo de nos conditions sociales, voire en devenant le VRP subversif de la minorité dominante, du politiquement correcte, du porte-parole de nos maîtres esclavagistes. Fraternellement vôtre, un serviteur de la pensée sincère…
    Don carmélite Connexion

  • #12

    Jahel (vendredi, 17 juillet 2020 01:17)

    100 pour 100 Vivant avec Toi...
    Merci pour le partage... Amour, Paie et Joie.

Contact :

Mary Mombrun

26, impasse Honoré Daumier

30290 Laudun

Fixe. 04 34 47 91 03 -  Port. 06 74 49 41 49

lavienousaime@gmail.com  - 

Envoyer un mail  :

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Abonnez-vous à  ma chaine Youtube

Cliquez  sur  l'image ci-dessous pour accéder

 

Pour être sûre de recevoir mes courriers, inscrivez ce mail dans vos contacts lavienousaime@gmail.com


Découvrez ma page Facebook