Je, nous, eux, une histoire d'amour à réinventer

 La guerre est déclarée !

Notre cher président ne pensait pas si bien dire au début de cette crise sanitaire car désormais, c’est officiel et bien intégré dans les consciences, d’un côté il y a NOUS, les braves gens, les gentils, les innocents, les victimes… Et de l’autre côté, il y a EUX, les méchants, les manipulateurs, les êtres sans cœur ni scrupule qui cherchent à NOUS soumettre et NOUS asservir…

Enfin, NOUS ouvrons les yeux de façon collective sur la grande supercherie dans laquelle NOUS vivons depuis des décennies voir beaucoup plus et j’en suis ravie. Cependant, si « l’appât rance » de cette réalité NOUS aveugle et NOUS détourne des véritables causes qui ont généré cette situation, alors le risque est d’alimenter une guerre sans fin entre EUX et NOUS.

Si nous souhaitons sincèrement mettre de la Conscience sur cette histoire et regarder toute la vérité en face, il faudra bien admettre que « EUX », c’est NOUS qui les avons créés, c’est NOUS qui leur avons délégué notre pouvoir et c’est encore NOUS qui avons accepté de nous laisser asservir !...

Pire encore, « EUX » est le reflet du plus grand manipulateur qui existe sur cette planète : notre mental. « EUX » se trouve donc d’abord et avant tout en NOUS, ce qui revient à dire que « EUX » et NOUS sont exactement la même chose.


 J’avoue, c’est difficile à digérer mais c’est pourtant la réalité. Cependant, à voir la quantité de vidéos qui circulent à travers les réseaux sociaux de façon quasi hémorragique, j’en conclu qu’il est beaucoup plus facile de focaliser sur EUX, de les juger, de les dénoncer, de les condamner, de les casser même… plutôt que d’aller identifier et reconnaître tous ces EUX en NOUS... Bien évidemment, je ne remets pas en cause le fait que l’information circule. J’interroge plutôt le moteur qui la fait se propulser ainsi tout azimut et dissimule, derrière une pseudo solidarité, le désaveu de ces EUX en NOUS. Alors j’ai envie de dire :

  • ·      D’une part, la seule chose qu’on obtient à force de casser des EUX, c’est une bonne « hommelette », c’est à dire un humain dépossédé de sa véritable puissance…
  • ·      Et d’autre part, une vérité dite à moitié est un peu un mensonge 

Alors, plutôt que de se centrer sur EUX, si on se centrait un peu sur NOUS ? Pour commencer, qui est donc ce NOUS bien-pensant et pavé de bonnes intentions ? Pour aborder cela, il faut considérer l’instinct grégaire de l’être humain qui, par besoin de sécurité, a toujours fait prévaloir les besoins du groupe au détriment de ceux l’individu. Même si cette tendance a évolué au fil des siècles, aujourd’hui encore, le collectif (famille, patrie, culture…) supplante la souveraineté individuelle tout comme notre mental dictateur asservit désespérément le Cœur.

 

Et c’est bien là que se situe le grand drame de l’humanité. Car la force du Cœur consiste justement à rendre le mental intelligent afin de générer, en coopération avec le corps, l’éveil de la Conscience supérieure et l’incarnation de notre JE souverain dans la matière.

Malheureusement, par besoin de sécurité, de fidélité ou de soumission à son clan, l’individu a préféré se spolier de son Maître Cœur et de sa véritable identité.

Ce faisant, non seulement l’humain est devenu un être morcelé, soumis et ignorant, mais il a annihilé son JE dans une pseudo identité groupale qui nourrit l’illusion d’un NOUS protecteur et sécurisant dont le mental malade est le chef tout puissant. Car il faut bien réaliser, qu’un mental sans cœur est un mental malade qui rend malade ce/ceux dont il est le chef !

Et oui, que ne ferions-nous pas pour être accepté, aimé et reconnu par nos proches et notre communauté ? Combien de trahisons, de mensonges, de manipulations, de sacrifices avons-nous exercés contre nous-même, jusqu'à vivre comme des zombis, afin d’appartenir à ce NOUS qui, il faut bien l’avouer, nous enchaîne corps et âme ?


Car au final, véritable machine à broyer du JE, ce NOUS purement factice nous maintient dans une forme pensée, une matrice, qui conditionne nos croyances, nos actions, nos choix … sur un mode essentiellement binaire qui consiste soit à nous soumettre, soit à nous rebeller. Ceci ayant pour finalité de reproduire toujours du même, du semblable, du connu et nous maintenir ainsi dans un véritable cercle vicieux dans lequel plus nous nous débattons et plus nous nous enfermons.

Alors aujourd’hui, lorsque j’entends parler de se relier et de coopérer ensemble sous des slogans « tous ensembles NOUS nous battrons, tous ensembles NOUS gagnerons, », je m’inquiète et me demande après quel NOUS et quel fantasme courrons-nous encore ?

Qui veut coopérer avec quoi ?  Car ce n’est pas en courant après EUX ou après un idéal de NOUS ou n’importe quelle solution que notre JE dissolu sortira de l’emprise dans laquelle il se trouve englué.

Aucune réponse ne se trouve jamais à l’extérieur. La guerre à pacifier est en nous, le dictateur à désarmer est en nous, le clivage à abolir est en nous, le « tous ensemble » à créer est en nous, …

La communauté fraternelle dont nous rêvons ne peut advenir que si elle est constituée d’Êtres souverains, conscients, libres et responsables d’eux même. Ainsi, la véritable coopération ne pourra se matérialiser dans le monde que si elle se met en œuvre d’abord et avant tout avec nous-même, en ouvrant notre cœur à toutes nos parts d’ombre et de lumière même les plus inacceptables. C’est à dire, en intégrant EUX et NOUS à l’intérieur de JE.

Vous comprendrez donc qu’il ne s’agit pas de condamner notre mental ou de vouloir s’en débarrasser, mais plutôt de lui ouvrir notre cœur afin de lui redonner le sien et le rendre ainsi intelligent, serviable et puissant au-delà de toute limite.

 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0

 

Contact :

Mary Mombrun

 56, rue de la Pachaudière

38300 Éclose Badinières

 Port. 06 74 49 41 49

marymombrun@protonmail.com

Envoyer un mail  :

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Abonnez-vous à  ma chaine Youtube

Cliquez  sur  l'image ci-dessous pour accéder

 

Pour être sûre de recevoir mes courriers, inscrivez ce mail dans vos contacts lavienousaime@gmail.com


Découvrez ma page Facebook