La Voie/Voix intérieure

Se reconnecter avec l'intelligence de la Vie en Soi - Approche holistique de l'Être Humain


Sommaire

1. Comment allez-vous ?

2. La dimension holistique de l'Être Humain

3. La dualité humaine et les deux guides intérieurs

4. Douleur - Émotion - souffrance

5. La réponse se trouve à l'intérieur

6. Intuition et Émotion : les messagers de Dieu !

7. Développer l'art de vivre Sensible/Sans Cible

8. Se relier avec le sens, les sens et l'Essence !

 

Préambule à la formation

Métamorph'Ose




Comment allez-vous ?

Cette expression plutôt banale de la vie quotidienne, revêt en fait un sens originel que l’on ne soupçonne pas. Et pour cause, héritée de l’époque romaine et de la médecine hippocratique, elle s’est retrouvée, au fil du temps, amputée de son dernier mot. Aussi, on se doute aisément que la question concerne la santé de la personne à qui elle s’adresse, mais on imagine moins qu’elle concerne plus particulièrement l’état de ses selles, car à la base, l’expression était : « Comment allez-vous à la selle ? ». Cela proposait donc de faire un état des lieux de la fréquence, de la consistance, de l’odeur et de la couleur des selles, etc…  Et oui, lorsque l’intestin va tout va !...

Il y 2500 ans Ils savaient déjà cela mais ce n’est que tout récemment que la science a bel et bien confirmé que notre santé physique, psychique et émotionnelle passe aussi par la santé de notre intestin qui se trouve être, en réalité, un 2eme cerveau , le premier étant bien évidement le Cœur  !  ♥️😇

Nous sommes constitués de 10 fois plus de bactéries que de cellules. Non seulement nous les hébergeons, mais nos cellules sont imbriquées avec et nous permettent d'être en vie. Aussi, nous avons découvert qu'elles ont un rôle essentiel non seulement sur notre psychisme mais aussi sur nos comportements (et vice versa, car tout est en interaction) !

 

Il est vrai qu’il y a 2500 ans, la médecine n’avait pas encore séparé le corps de l’esprit. L’homme était considéré comme un tout relié à la nature et à l’univers. La cause de la maladie était liée à l’état des « humeurs » et des fluides intérieurs ou encore (avec l’ère chrétienne) comme un fléau produit par les pêchers humains. On guérissait au nom de Dieu, la Foi et la religion étaient considérées comme meilleur médecin.


C’est au 19eme siècle avec l’explosion des nouvelles technologies et l’accès à l’agrandissement de l’infiniment petit que l’origine des maladies fut attribuée à des causes extérieures (Bactéries, virus, microbes) …

C’est donc avec Pasteur mais aussi Freud et la découverte de l’inconscient que la scission entre le corps et l’esprit fut définitivement marquée émancipant ainsi les médecins de toutes considérations philosophiques et spirituelles !...

Ainsi, pour comprendre la vie, la science la tue, la dissèque en mille morceaux qu’elle sépare minutieusement les uns des autres, en oubliant le fonctionnement du Tout et l’intelligence de la Vie elle-même ! D’ailleurs, afin de mieux « Soi Nier », la science s’est elle-même fractionnée en une multitude de spécialités - plus expertes les unes que les autres - mais qui – surtout - ne communiquent jamais entre elles. Le résultat on le connaît : L’infantilisation et la fragilisation de l’Être humain qui, morcelé et en perte de sens, est devenu objet de la maladie, impuissant et dépendant d’experts tout puissant, de médicaments et de pseudo vaccins en tout genre .

 


Il est urgent de comprendre que les causes de la maladie tout comme les clés de la santé, se trouvent en nous et qu’il s’agit d’une part, de replacer l’Être humain non pas comme objet de la maladie mais comme sujet de sa santé et d’autre part, de le considérer comme un tout indissociable de l’environnement dans lequel il vit, de la nature et de l’univers.

 


La dimension holistique de l'Être Humain

 

La santé, tout comme l’Amour, la Joie et l’Abondance, est l’expression même de la Vie. Elle nous est donnée à notre naissance et dès lors que nous la cultivons en lien avec les Lois de la vie qui la régissent, elle s’entretient par elle-même. Ainsi, le corps possède des capacités d’adaptation, d’auto-régénération et d’expansion qui se mettent en œuvre naturellement sans aucune intervention de notre part, sauf celle de laisser circuler l’énergie de la Vie en nous… Car en effet, si nous savons une chose concernant la Vie, c’est qu’elle est énergie en circulation permanente :

  • TOUT dans la Nature et l’Univers est énergie en mouvement. Même la matière que l’on ressent comme solide est constituée d'énergie en mouvement. Et l'énergie, c'est de l'information. Ce qui caractérise la Vie est donc circulation incessante d’information.

Cette information, principe vital et universel est appelée énergie du vide en physique. Mais selon les traditions spirituelles on le retrouve sous d’autres appellations, tel que : Prâna, Chi, Ki, … ou tout simplement Amour ou Lumière chez les chrétiens.

 

 


Tore ou thorus

La physique a également découvert que cette information circule de façon très ordonnée selon un modèle géométrique appelé Tore ou Thorus. L'énergie entre par une extrémité s’enroule autour du centre, jaillit par l’autre extrémité et circule ainsi dans une boucle qui s'auto-régénère à l'infini...

Tout ce qui existe dans l'univers s'inscrit dans ce modèle primaire. De l'infiniment grand à l'infiniment petit : l’univers, la terre, un arbre, un être humain, une pomme, une noix, un moustique, une cellule, un atome, etc... Tout s'inscrit dans ce modèle qui représente le cycle infini de la vie qui circule librement, s'auto-régénère et se multiplie à l'infini.

La Vie est abondance et prospérité, il suffit d’observer la nature (dont nous faisons partie) pour assister à ce spectacle magique qui se déroule devant nos yeux à chaque instant …

 

Ainsi, nous sommes tel un canal (ou divine matrice) à travers lequel circule un flux d’énergie et d’information qui s'auto-régénère et s'expanse à l'infini. Cette information nous pénètre et permet l’alimentation (le carburant) de notre Être. Chacune de nos cellules, chacun de nos organes, chacune de nos dimensions (physiques ou psychiques) sont interconnectés pour communiquer et permettre la circulation de ce carburant « Essence Ciel ».



Nous existons en tant que TOUT et chaque partie du TOUT (cellules, organes, …) ne peut exister sans le TOUT. Une cellule n’existe pas de façon isolée, un foie non plus, de la même façon qu’un corps physique ne peut exister seul sans cœur, sans Âme, sans Esprit et même sans environnement ! L’Être Humain et sa santé ne peuvent s’envisager que de façon holistique (globale). C’est à dire, que la santé du Tout ne peut advenir que par la santé de chaque partie du TOUT. Environnement compris !

 

Nous sommes des INDIVIDUS complexes mais INDIVISIBLES.

 

Par exemple, lorsqu’une douleur apparaît dans le corps physiologique, elle est l’expression d’un manque ou d’un besoin non satisfait sur le plan physiologique mais aussi sur le plan psychique. Le psychique impact le physiologique et inversement. Ainsi, un symptôme dans le corps physique est toujours l’expression d’un manque, d'un déséquilibre dans le corps psychique mais le symptôme physique peut créer ou renforcer les problèmes psychiques, car tout est inter-relié ...

 

Cependant, vous comprenez bien qu’agir uniquement sur la douleur physique ne résoudra ni le problème physique, ni la cause la psychique (psychologique, émotionnelle ou spirituel).  Lorsque vous éteignez l’alarme qui vous prévient d’un incendie, cela n’éteint pas l’incendie qui risque de proliférer encore bien plus et générer beaucoup de dégâts si vous n’agissez pas sur la cause de l’incendie !

 

Et c’est pourtant ce que fait la médecine classique en ignorant la dimension

psychique et symbolique de l’Être humain.

 

Circulation de la Vie en Soi


La dualité humaine et les deux guides intérieurs


L’Être humain est multidimensionnel, mais pour faire simple je dirais qu’il est constitué de 2 grandes dimensions. D'une part, la dimension matière (énergie yang densifiée visible et palpable) et d'autre part, la dimension lumière (énergie yin, invisible, subtile et non palpable). Cependant, la matière est issue de la lumière et lorsque l’Être (qui est pure énergie subtile) s'incarne, il commence par créer la forme (énergie densifiée) qui va lui servir de véhicule dans le monde de la matière. Ce qui explique aussi que le corps physique est le pur reflet de l’Âme dont la mémoire est inscrite dans les cellules corporelles. Ainsi, l'Être Humain est constitué :

  • D'un corps de matière (yang) : Le corps physique qui représente notre véhicule sur terre et qui est donc périssable car limité dans le temps et dans l'espace. Comme elle est périssable, cette dimension est donc naturellement investie d'une vibration de peur et vit dans une quête permanente de protection et de sécurité. C'est notre dimension humaine, notre "Élément Terre"
  • D'un corps de Lumière (yin) : L'Être qui est Illimité dans le temps et l'espace et donc non périssable. Cette dimension représente notre Essence d’Amour, notre dimension Divine et n'a qu'une seule quête : Être, prospérer et s'expanser !  C’est elle notre véritable carburant, mais cette Essence-là est gratuite et illimitée ! C'est notre "Essence Ciel"...

Les deux guides intérieurs

Ces deux dimensions (l'une régie par la peur, l'autre par l'Amour) sont régies par des forces opposées mais complémentaires qui sont faites pour fonctionner ensemble et sont totalement indissociables. La matière (le corps) étant au service de la Lumière (notre Essence Ciel). Et pour permettre à notre Corps d'Être la Divine Matrice dont notre "Essence Ciel" a besoin pour s'expanser, chacune de ses 2 dimensions possède un sens qui lui sert de guide :

  • L’intuition, qui est la voix de notre Conscience supérieure (notre Grand Soi) qui est reliée à notre cœur et à notre besoin d’Aimer … Elle est légère, spontanée, pleine d’élan, de Joie… et elle cherche toujours à nous emmener vers l’inconnu et la réalisation de notre Être profond … Elle est motivée par l'expansion et la recherche de plaisir.
  • L’instinct, qui est la voix de notre conscience ordinaire, (notre petit soi, la raison) qui est relié à notre Ego et à notre besoin d’être aimé … Comme il est périssable, il est plutôt craintif, méfiant, prudent, et cherche à nous maintenir dans le connu et la satisfaction de nos besoins primaires : Sécurité, amour, appartenance à un clan … Il est motivé par la recherche de protection et l'absence de douleur.

L'intuition, c'est la petite voix qui dit « Oh, oui ! » et la seconde d’après, c'est la voix de la raison

(instinct protecteur) qui s'empresse de dire  « oui, maaaaiiiis… !

 

La Vie naît d'une tension entre 2 pôles opposés qui cherchent la symbiose et l'harmonie.

L'Être humain est donc l'alliance sacrée entre l'Être (Lumière/Yin) et l'humain (Matière/Yang), qui demande la coopération harmonieuse entre l'Intuition et l'Instinct, l'expansion et la protection, l'action et le repos, le physique et le psychisme, etc. Ainsi que la symbiose de toutes les parts de nous-même y compris le corps, les cellules, les bactéries 🥰 ...



4 . Douleur - Émotion - Souffrance

La douleur n'a rien de négatif. Bien au contraire, elle nous prévient que quelque chose ne va pas. Par exemple, si nous nous blessons, notre corps nous le signal par de la douleur. Ce signal douloureux, nous permet de localiser la blessure et de mettre en place les actions nécessaires pour rétablir le bien être et la guérison. La douleur est donc de fait passagère. En cas d'absence de signal douloureux, nous ne nous pourrions pas repérer la blessure et donc, selon l'importance de la blessure, nous  pourrions être en danger de mort. Les personnes atteintes d'analgésie congénitale (le cerveau ne détecte pas la douleur) ont une durée de vie beaucoup plus courte. La douleur est une énergie de Vie, une information nécessaire, capitale et vitale. Une douleur vive est toujours signe d'une bonne vitalité !

Émotions et douleur


La douleur existe sur le plan physique tout comme sur plan émotionnel. Car en effet, les émotions douloureuses sont à notre corps psychique ce que les sensations douloureuses sont à notre corps physique. C'est à dire, des messagers qui nous avertissent d'un déséquilibre, d'un besoin à satisfaire et d'une ressource à activer afin de satisfaire le besoin, guérir la blessure (physique ou psychique) et rétablir ainsi l'équilibre et le bien-être. Une émotion est une énergie de Vie, une information nécessaire, capitale et vitale qui disparait lorsque la ressource cohérente est activée !

 

Différence entre douleur et souffrance

Si la douleur est nécessaire en cas de blessure ou de déséquilibre, la souffrance ne l'est pas. Bien souvent considérée comme synonyme de la douleur, la souffrance est beaucoup plus subjective car elle nous parle de notre relation à la douleur et donc à nous-même, au monde et aux autres. En fait, elle nous parle de nos limites et de nos seuils de tolérance personnels. En effet, c'est le rapport souffrance/plaisir qui nous permet de définir la valeur des objets, des choses, des évènements ou d'une relation, etc. Les synonymes de la souffrance seraient donc plutôt "endurer, supporter, subir,..." Aussi, la souffrance est généralement liée à un sentiment d'impuissance et signifie généralement une altération de la relation à soi et par conséquent, qu'il y a des douleurs qui ont été négligées , des besoins non satisfaits et des ressources non activées.

 

Que se passe t-il si nous nions ou négligeons la douleur lorsqu'elle survient ou si nous n'activons pas les ressources cohérentes ?

Elle s'accentue et alors qu'elle devrait être une information  passagère, elle s'installe dans la durée. Dans un premier temps, il y a un phénomène d'adaptation à la douleur et d'augmentation du seuil de tolérance,  mais progressivement (puisque ce n'est pas parce qu'on éteint l'alarme que le feu s'éteint, bien au contraire) le déséquilibre s'accentue, l'épuisement survient et la souffrance apparait en plus de la douleur.

Il s'agit donc de discerner la douleur (physique ou émotionnelle) saine et vitale avec la souffrance qui est "optionnelle et subjective" puisqu'elle est l'expression d'un terrain dégénératif plus profond.

 


CONCLUSION : La prise en compte d'une douleur, c'est à dire l'écoute des messages du corps et du cœur permet d'activer les ressources nécessaires à la guérison, à la vitalité et à la santé holistique de l'individu. C'est à dire, permet la croissance et l'expansion de l'Être. Il est donc fondamentale de développer sa conscience corporelle et la responsabilité vis à vis de nos seuils de tolérance.

 

 


5. La réponse se trouve à l'intérieur !

TOUT est énergie, TOUT est relié, TOUT est ici et maintenant. Nous vivons dans un éternel présent dans lequel la Vie nous donne, à chaque instant, tout ce dont nous avons besoins pour subvenir à nos besoins d'Amour, de protection et d'expansion. TOUT est en nous : La santé, l'Amour, l'Abondance, les réponses, les solutions, les dons et qualités indispensables pour vivre le bien-être au quotidien, grandir et s’agrandir, réaliser nos rêves les plus fous et accomplir notre nature "Essence ciel". Nous sommes porteurs de l'Abondance infinie de la Vie, car nous sommes l'expression de la Vie, de l'Amour, de la Lumière !...

Nous avons oublié notre nature « Essence ciel », notre véritable identité. Car avant d'être les enfants d'un père et d'une mère de chair, les enfants d'une société et donc d'une loi humaine, nous sommes les enfants du Cosmos pour lequel une seule Loi existe : L'Amour, notre "Essence ciel" !

 

Que se passe t-il lorsque que nous sommes coupés de notre "Essence ciel" et de donc notre Intuition ?


 

L'intuition est le langage de notre Être, l'expression de notre Soi supérieur. Elle nous guide dans la réalisation de notre nature profonde et donc de notre plein potentiel. Reliée au monde subtil son canal d'expression se fait par le cœur et passe par tous nos sens. On parle ainsi de clairvoyance, de clairaudience, de clairsentience, de clairconnaissance.. Nous relier à notre intuition consiste donc à nous relier à notre cœur ainsi qu'à nos canaux sensoriels et extra-sensoriels, c'est à dire notre sensibilité.

 

Cependant, notre éducation et notre culture dénigrent tout autant notre sensibilité que notre sens intuitif et cela au profit de la raison et de notre besoin de protection. C'est à dire, notre "Élément Terre".


Le saboteur intérieur !

Coupé de l'intuition (Voix de notre "Essence Ciel"), il ne reste plus que l'instinct (Voix de notre "Élément Terre" : Ego, Mental, Raison) aux commandes, qui investit alors la place de chef. C'est pourquoi il prend des proportions démesurées et nous inflige des stratégies de  sécurité et de survie tout aussi démesurées. Coupé de la Lumière de l'Être, l'individu ne perçoit qu'une partie de la réalité et ne peut plus être dans le discernement.  Il perd sa guidance intérieure, son bon sens et devient en proie à une hémorragie de l'imaginaire ou les peurs sont de plus plus fantasmées et insensées. C'est ainsi, que l'instinct (initialement guide protecteur au service du cœur) se transforme peu à peu en véritable saboteur tyrannique et despotique qui nous maintient dans le stress permanent et le chaos émotionnel.

 

Ce qui impact bien entendu notre terrain physiologique, la façon de nous alimenter, la qualité de notre respiration, de notre sommeil... Bref, notre santé. Et au final, cela fini par impacter négativement "l'Élément Terre" qui, coupé de l'abondance de la vie, se retrouve en état de survie !

 


6. Intuition et Émotion : les messagers de Dieu !


Tel que je décris plus haut, nos émotions sont à notre corps psychique, ce que nos sensations sont à notre corps physiologique et peuvent être également douloureuses. C'est pourquoi, elles sont en général perçues comme des « emmerdeuses » et pourtant, elles sont des messagers précieux dont le rôle consiste à nous alerter :

  • d’un déséquilibre intérieur
  • d’un besoin à satisfaire
  • de ressources à activer afin de satisfaire le besoin et retrouver ainsi l’équilibre tout en permettant l’expansion de notre Puissance d'Être.

Nos émotions sont donc des guides qui nous permettent d'activer nos dons, talents et qualités d'Être. Malheureusement, plutôt que d’accueillir leurs messages avec bienveillance, nous mettons en place (avec l’aide de notre saboteur) des résistances pour tenter de les contrôler, voir de les anesthésier. Ce qui a pour conséquence :

  1. D’une part, de générer des perturbations émotionnelles encore plus importantes (Ce n'est pas parce qu'on éteint l'alarme que le feu s'éteint !)
  2. D’autre part, de nous couper de nos ressources d’Être et en l’occurrence de notre Intuition et donc de notre capacité à nous autonomiser et à nous expanser.

Ce sont donc nos résistances émotionnelles qui nous font souffrir et non, nos émotions !

Et ce sont nos résistances émotionnelles qui sont le premier frein à la Voix/Voie de notre "Essence Ciel". De ce fait, la petite voix qui s’exprime dans un brouhaha incessant à  l'intérieur de nous, est plutôt celle de notre saboteur que celle de notre intuition !

 

Pour retrouver notre souveraineté et notre santé, nous devons apprendre à écouter les messages de notre corps et nous reconnecter à l'intelligence de la Vie en nous. Ce qui clairement veut dire :

  • Développer sa conscience corporelle, repérer nos seuils de tolérance, se réconcilier avec sa sensibilité, accueillir ses émotions, communiquer de façon consciente avec son intuition,... Ce qui nécessite à fortiori de désamorcer les mécanismes de résistance  qui empêchent toutes formes de coopération au sein de notre Être en développant l'art de l'accueil. Et bien entendu tout cela nécessite de décider de devenir responsable de soi et de son mode de vie !

 

7. Développer l'art de vivre Sensible /Sans Cible

La Vie s'exprime dans une tension permanente entre 2 pôles opposés et complémentaires (Yin/Yang) qui cherchent à s'harmoniser dans une danse incessante. Je parle de danse, car il s'agit de garder l'espace et la tension nécessaire au mouvement de la Vie. C'est pourquoi, l'équilibre ne peut se trouver que dans le déséquilibre, la sécurité dans l'insécurité, l'harmonie dans la dysharmonie...

 

La Vie est faite de phase d'action (yang) et de phase d'assimilation et d'intégration (Yin). Nous avons besoin d'un minimum de stress et de stimulation pour croitre et prospérer, mais nous avons aussi besoin de phase de repos, de digestion et d'auto-régénération. Et cela aussi bien sur le plan physiologique que sur le plan émotionnel. Sur le plan du système nerveux cela correspond au système nerveux sympathique (action, système adaptatif, pédale d'accélération) et au système nerveux parasympathique (pédale de frein, système intégratif, repose, régénération...)

 

C'est pourquoi, il est important d'accepter de traverser "les phases de vide" de notre existence, car ce sont des phases d'intégration nécessaires au maintien de notre Santé pendant lesquelles la Vie agit sur des plans plus subtils mais tout aussi fondamentales. Donc, non seulement accepter ces phases, mais les cultiver en prenant le temps de respirer aussi bien dans son corps que dans sa vie.

Quels sont les freins à l'intuition ?

Comment reconnaitre la voix de son intuition ?

Faut-il garder l'équilibre à tout prix ?


Cependant, nous ne sommes jamais préparé à ne rien faire car notre éducation condamne cela et nous sommes rarement ravis de nous sentir perdus et de ne pas savoir la direction à prendre. Mais il s'agit d'accepter cela. D'accepter l'impermanence et le tempo de la Vie, d'accepter le fait que notre corps a des limites que nous devons respecter.  Et c'est là ou le "sensible" rejoint le "sans cible" car, coopérer avec l’impermanence et les contraintes de la Vie, nous demande aussi de savoir lâcher nos objectifs, nos attentes, nos quêtes de résultat, etc lorsque ceux-ci ne vont pas de le sens de la libre circulation de la Vie en nous et donc de notre santé (Voir la vidéo ci-contre). C'est pourquoi l'art de l'Amour se conjugue toujours avec l'art de mourir à soi-même !

 

8. Se relier avec le sens, les sens et l'Essence !

Pour terminer, je dirais que la Voix/Voie intérieure consiste à se relier avec le sens, les sens et l'Essence afin de les "tricoter" ensemble pour réaliser l’œuvre que nous sommes :

  • Le sens interroge d'une part,  la nature et la finalité de notre présence sur Terre et d'autre part, la direction que nous souhaitons prendre suite a ces prises de conscience.
  • Les sens interrogent la Conscience Corporelle que nous devons développer afin d'incarner véritablement l'intelligence et la puissance de la Vie en nous.
  • L'Essence interroge d'une part, la Conscience du Soi et celle de son langage, l'intuition, avec lequel nous devons apprendre à communiquer. Et d'autre part, la Conscience que cette Essence est la nourriture primordiale du corps et la seule capable de réaliser notre métamorphose.

Permettre à notre Corps d'Être la Divine Matrice dont notre "Essence Ciel" a besoin pour s'expanser !

 Contact :

Mary Mombrun

 56, rue de la Pachaudière

38300 Éclose Badinières

 Port. 06 74 49 41 49

lavienousaime@gmail.com

Envoyer un mail  :

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Abonnez-vous à  ma chaine Youtube

Cliquez  sur  l'image ci-dessous pour accéder

 

Recevoir mes actualités

Cliquez sur le bouton pour vous inscrire

Si vous habitez en Isère ou limitrophe,

inscrivez-vous plutôt sur ce lien :

Pour être sûre de recevoir mes courriers, inscrivez ce mail dans vos contacts lavienousaime@gmail.com