La lumière de l'ombre - Voir la réalité autrement

Combien d’entre vous attendent-ils encore le sauveur du monde (qu’il soit politique ou divin) à travers lequel la vérité éclatante nous serait apportée sur un plateau d’argent et réveillerait les plus endormis et les plus endurcis d’entre nous ? Alors, soyez les premiers à vous réveiller car la vérité éclatante est déjà là et accessible à tous ceux qui ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre.

Car en effet, nous nous attendons à voir l’expression de l’Amour ou de la Vérité sous une forme claire et lumineuse. Mais ce serait oublier que nous percevons le monde à travers les lunettes de notre histoire, de nos croyances, de nos blessures et donc à travers notre ombre que nous projetons à l’extérieur de nous…

Aussi, ce qui est lumière providentielle pour les uns se retrouve ombre machiavélique pour les autres et vice versa. D’ailleurs, l’histoire nous a montré le sort que l’humanité réserve au messager de Dieu et de la Lumière. Alors, qui peut juger si c’est l’œuvre de Dieu ou du Diable qui s’exprime aujourd’hui ?

Et enfin, l’œuvre du diable n’a rien de négatif. Elle est même nécessaire pour calciner l’ancien et faire place au nouveau. C’est ce que les alchimistes appellent l’œuvre au noir, qui est la première phase incontournable pour transmuter le plomb en or et faire émerger la lumière de l’ombre. Ainsi, dieu peut prendre le visage du diable pour œuvrer…


En astrologie, cette énergie de mort/renaissance est représentée par Pluton qui œuvre actuellement dans le signe du capricorne et s’acharne à détruire les veilles structures trop égotiques. Sur le plan psychique et symbolique, cette œuvre au noir consiste en une confrontation avec notre ombre personnelle et collective. Ainsi, très paradoxalement à travers ces histoires de virus, de vaccin et de « pass sanitaire », se révèlent nos peurs les plus archaïques, nos stratégies de fuite, nos manipulations inconscientes et notre vrai visage.

C’est donc une opération bas les masques qui se déroule actuellement dans le monde et qui, accompagné par Neptune dans le signe du poisson depuis 2012, dévoile non seulement une véritable pandémie de peur mais aussi, une pandémie d’Amour, d’ouverture des cœurs et des consciences. Libre à chacun d’accompagner ces tsunamis intérieurs afin de se libérer de l’emprise de ses ombres et de son inconscient.

Ce qui est, je l’avoue, une opération délicate, puisque cela nous fait vivre une véritable mise à mort de nos structures égotiques. (Voir ou revoir à ce sujet ma vidéo de juillet « comment accompagner les mutations actuelles » ?)

 

C’est la fable de Jean de la Fontaine qui s’est présentée à moi pour illustrer mon propos. Fable tirée elle-même d’un conte oriental : L’ours et l’amateur des jardins et qui nous raconte ceci :

  •  Un vieillard, amateur de jardins silencieux, vint à s’ennuyer de tous ces jardins muets et se mis à la recherche d’un ami doux et discret. C’est ainsi, qu’il rencontre l’ours qui, lui-même confiné par le sort dans un bois solitaire, vivait seul et caché. Lassé de sa triste solitude, cet ours peu bavard se retrouva bien en compagnie de son nouvel ami. Chacun pouvait, sans bruit, vaquer à ses occupations dont la principale était pour l’ours d’être un bon émoucheur. Ainsi, aimait-il écarter du visage de son ami, ce parasite ailé. Un jour, après avoir partagé un repas champêtre, l’ours vis une mouche se poser sur le nez de son vieil ami endormi. Il tenta de la chasser, mais pris de désespoir de ne pouvoir y arriver, il empoigna un pavé avec lequel, en écrasant la mouche, brisa la tête de son ami.

 


Si l’on s’en tient aux apparences et au premier degrés, il est vite fait de traiter d’imbécile cet ours mal léché qui, pour protéger son ami, fini par le tuer. C’est d’ailleurs la conclusion de Jean de la fontaine qui dit :

  • Rien n'est si dangereux qu'un ignorant ami ; Mieux vaudrait un sage ennemi !

Mais de quel endormissement parlons-nous ici ? Et n’y a-t-il pas meilleur ami que celui qui nous assène nos 4 vérités, nous lance des pierres au visage ou nous marche sur les pieds afin de nous sortir de notre léthargie et de nous éveiller à la nature de nos soumissions !

 

A ce titre, la Vie n’hésitera jamais à nous casser des pavés sur la tête afin de nous ouvrir à notre véritable nature …Tout cela pour en arriver au fait que tant que nous opposons la vérité au mensonge, Dieu au Diable, l’ombre à la lumière, nous ne sommes pas dans la réalité qui, elle, n’a pas d’opposé ! Et cette réalité, qui englobe tout ce qui est, n’est accessible qu’aux personnes ayant intégré en elles-mêmes, leurs ombres et leurs lumières et donc ayant mis de la clarté dans leur cœur et leur esprit.

Et c’est tout le job que la vie nous propose de faire aujourd’hui et encore plus avec cette nouvelle lune du 7 septembre qui nous invite à passer à l’action et à nous positionner clairement et durablement. Je rappelle que la nouvelle lune est le moment ou la lune forme une conjonction avec le soleil et où elle n’apparaît plus dans le ciel. C’est pourquoi, l’union de la lune et du soleil dans le ciel est associée à une phase d’intériorisation, de fécondation et s'avère être une période tout à fait propice à la mise en place de nouvelles idées, de nouveaux projets, de nouvelles énergies...

 

Cette nouvelle lune, qui se déroule dans le signe de la vierge, est conjointe à Mars et en opposition à Neptune dans le signe du poisson. Elle vient donc non seulement initier les bonnes résolutions pour la rentrée, mais probablement marquer une bascule dans nos vies. Car pour beaucoup, avec ces histoires de pass sanitaire, cette rentrée nous confronte à des choix drastiques, notamment en matière de vie sociale et de vie professionnelle.

 


Face aux énergies neptuniennes et à ce grand flou artistique, qui peut nous laisser en proie à une hémorragie de l’imaginaire et face à un grand sentiment d’impuissance, cette nouvelle lune en vierge nous parle d’ancrage, de discipline, de clarté, de discernement, de pureté de l’esprit, de perfectionnement et de croissance personnelle… Et elle vient nous interpeller sur nos limitations personnelles, nos jugements étriqués concernant le bien et le mal, le mensonge et la vérité, le sacré et le profane… Ainsi, elle nous met face à notre sentiment de culpabilité, à nos consensus mous, à notre relation à l’autorité…

  • Quels sont donc les croyances, les cadres, les règles auxquels tu es soumis ? A quelle autorité obéis-tu ?... Semble-t-elle nous dire !
  • Es-tu prêt à arrêter la procrastination et à intégrer de nouvelles disciplines de vie en lien avec ta santé physique et mentale et l’épanouissement de ton Être ? Es-tu prêt à vider tes poubelles intérieures, à purifier tes émotions, à libérer le meilleur de toi même ?...

Et comme vous vous en doutez, la vie nous amène les travaux pratiques, quitte à nous casser la tête ou les couilles, pour nous mettre en action. Plus que jamais, le temps est venu de voir avec les yeux de notre cœur, d’oser exprimer avec clarté notre vérité et de l’incarner avec des actions justes et cohérentes. Marche ta parole, nous dit ce magnifique proverbe amérindien !


Nous avons besoin de nous reconnecter avec l’intelligence de la Vie et du vivant, de reprendre possession de nous-même, de valoriser nos richesses intérieures et de nous autonomiser sur tout ce qui concerne les nourritures du Corps, de l’Âme et de l’Esprit. Bref, de nous inscrire dans une nouvelle hygiène de Vie, une Écologie Relationnelle avec nous-même, les autres et le monde.

 

Les grands tyrans parviennent à leurs fins avec l’aide de milliers de petits tyrans qui ne font qu’appliquer les règles et les lois bêtement, à travers de petites tâches innocentes et sans jamais avoir le sentiment de faire le mal, ni de tuer des individus, … De même, les changements les plus profonds et les plus durables se font à travers des petites tâches faciles et innocentes, qui peuvent parfois nous donner l’impression du « A quoi bon" ! Et pourtant, c’est tout l’enseignement du signe de la vierge à travers cette voie de la patience, de la discipline et du service quotidien, que j’ai envie d’illustrer avec la morale de cette autre fable de Jean de la Fontaine « Le lion et le rat » :

 

Patience et langueur de temps, font plus que force, ni que rage…

Bonne rentrée à tous !...

Écrire commentaire

Commentaires: 0

 Contact :

Mary Mombrun

 56, rue de la Pachaudière

38300 Éclose Badinières

 Port. 06 74 49 41 49

lavienousaime@gmail.com

Envoyer un mail  :

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Abonnez-vous à  ma chaine Youtube

Cliquez  sur  l'image ci-dessous pour accéder

 

Recevoir mes actualités

Cliquez sur le bouton pour vous inscrire

Si vous habitez en Isère ou limitrophe,

inscrivez-vous plutôt sur ce lien :

Pour être sûre de recevoir mes courriers, inscrivez ce mail dans vos contacts lavienousaime@gmail.com