Doit-on s'aimer pour Être heureux ?

Quelle drôle de question, me direz-vous. Cela semble tellement évident ! « Il faut s’aimer soi-même pour être heureux », tous les milieux de la spiritualité, du bien-être ou de thérapie prônent ce leitmotiv et tout le monde y croit fermement.  Cependant, face au sentiment d’impuissance que cette supposée « vérité » a généré dans ma vie pendant plus de 30 ans, j’ai fini par comprendre qu’elle contenait une équation à 3 inconnues : Qu’est-ce que l’amour ? Qui est ce fameux « soi-même » ? Qu’est-ce que le bonheur ?

Le conditionnement

Comme la majorité d’entre nous, j’ai été éduquée dans l’amour conditionnel et donc à coups de « je t’aime à condition que tu sois sage, obéissante, soumise, belle, forte, bonne élève, … » Peu à peu, parce qu’elles provoquaient des réactions de rejet sur mon environnement, j’ai compris que certaines parts de moi étaient considérées comme inacceptables.  J’ai alors intégré les notions de bien et de mal et par peur de ne pas être aimée, j’ai commencé à rejeter ces parts de moi dites « mauvaises », à me couper de ma nature profonde, à me morceler et à m’identifier totalement aux jugements et aux sentiments que les autres avait sur moi. Ainsi, je me suis construite dans la croyance que la reconnaissance, l’amour et le bonheur ça se mérite au prix d’un effort et d’un travail constant pour l’obtenir !

 

Vers l’âge de 33 ans, lorsqu’ à bout de souffrance j’ai compris que je n’obtiendrais pas l’amour en cherchant à l’extérieur de moi, je me suis tournée vers l’intérieur pour apprendre à m’aimer et j’ai donc suivi à la lettre tous ce que l’on me disait sur le sujet. J’avais alors la certitude que je serais dans l’amour et donc assurément dans le bonheur à condition que je développe la pensée positive et la gratitude en la vie, j’exerce une pratique spirituelle, je gère mes émotions, je devienne végétarienne, j’acquière la confiance en moi, me réconcilie avec mon enfant intérieur, trouve et réalise ma mission de vie etc… Pendant 20 ans je me suis appliquée à ce « travail » sur moi, qui certes a dû avoir quelques effets positifs, mais au bout du compte, loin de me sentir heureuse je me voyais tourner en rond comme un lion en cage !

 

Et puis à l’âge de 52 ans, je fais « un burnout » qui me terrasse totalement et me contraint à faire un bilan drastique de ma vie.  Mon état physiologique est tel que je ne peux plus rien manger sans me tordre de douleur. Petit à petit je glisse donc vers l’arrêt total de la nourriture solide et cela pendant 2 ans.

Incroyable me direz-vous ! Et pourtant c’est une réalité que vivent des milliers de personnes sur terre qui se nourrissent uniquement de Prâna (Équivalant en français : énergie vitale, lumière, énergie d’Amour). Cf vidéo « d’Amour et de lumière » sur mon site rubrique « Mon parcours »

Pendant ces 2 années sans nourriture solide, tout implose à l’intérieur de moi. Je vis alors une expansion de conscience qui me permet de voir la réalité du monde et me met face à mes propres mensonges :

  • Je comprends que ces 20 dernières années, pensant bien faire, je n’ai fait que reproduire de l’amour conditionnel (le seul que je connaissais).
  • Je découvre, malgré tout le chemin parcouru, que je suis coupée de ma nature véritable, de mon Être profond qui crie famine et tourne en rond comme un lion en cage !
  • Je réalise que nos plus grands poisons se trouvent, non pas dans la nourriture solide, mais dans les croyances et les représentations étriquées que nous avons sur nous-même et la réalité…

L'amour nous colle à la peau

L’Amour est la nature de l’univers, de la Vie, de l’Être humain et de tout ce qui Est. L’Amour est notre source créatrice, notre matière et notre nourriture ! … Cette énergie en perpétuel mouvement circule librement dans une forme dite toroïdale (en boucle) qui auto-régénère et se multiplie à l’infini. Lorsqu’elle se densifie dans la matière, cette énergie de Vie s’inscrit dans un cycle de Naissance - Mort - Renaissance et donne l’illusion de la séparation et du temps qui passe. Car en effet, notre réalité profonde évolue dans une unité parfaite ou TOUT est relié et se vit ici et maintenant dans un éternel présent.

 

L’Amour est infini et se nourrit de lui-même, la Vie est éternelle et se nourrit d’elle-même et de la même façon nous nous nourrissons

de ce que nous sommes, c’est à dire de l’énergie d’Amour qui est notre essence profonde !

 

Cela peut paraître assez déconcertant, mais notre corps de chair se nourrit d’abord et avant tout d’énergie d’Amour. Et contrairement à ce que j’ai cru toute ma vie, cela ne demande aucun effort, aucune volonté, aucun contrôle. Il ne s’agit donc pas de vouloir s’aimer soi-même pour être heureux, mais de se laisser Aimer par l’Amour en renonçant à toute volonté. C’est un véritable saut dans l’inconnu, un acte de Foi, un abandon total à la Vie qui nous est proposé, afin de nous laisser traverser par son flux d’Amour.

 

Ainsi, nous sommes composés d’une dimension « Visible » (représentée par notre corps de chair, limité et périssable) et d’une dimension « Invisible » (représentée par notre corps de lumière, notre essence d’Amour, illimitée et non périssable). Ces deux dimensions sont faites pour fonctionner et fusionner ensemble et elles sont totalement indissociables. Un corps sans Âme ça n’existe pas. On pourrait ainsi dire que l’Amour nous colle à la peau et nous n’en sommes jamais séparés !

Ange ou Démon ?

Nous sommes des Êtres d’Amour et que nous le reconnaissions ou non, cette nature est là, qui cherche à nous féconder, nous transcender, nous nourrir profondément afin de se déployer en nous et autour nous. D’ailleurs, si nous ne la laissons pas passer par l’intérieur afin qu’elle s’épanouisse en nous, alors elle se précipite par l’extérieur où elle se manifeste à travers différents scénarios que nous allons bien souvent étiqueter comme « des problèmes », « des difficultés » voire « des épreuves » justement parce que nous luttons et nous refusons de ressentir les émotions ou sensations qu’elles génèrent. Et pourtant, le processus qui permet l’alchimie intérieure et la réalisation de notre Couple Divin passe par le RESSENTI !

 

L’Amour est une vibration qui ne peut se vivre que dans la corporalité. Notre mental n’a pas accès à cela. Par conséquent, pour en faire l’expérience, nous devons accepter de ressentir et d’éprouver dans notre corps, notre cœur et à travers tous nos sens, ce à quoi nous résistons tous, c’est à dire nos émotions, notre vulnérabilité, notre sensibilité et toutes ces parts de nous-même que nous jugeons comme inacceptables. Car en réalité, elles sont l’expression de la Vie et de l’Amour qui se cherchent à travers nous et que nous empêchons de circuler librement.

 

Ce ne sont donc pas nos émotions qui nous font souffrir, ni même notre sensibilité ou tous ce que l’on pourrait appeler « nos défauts ». Non, notre souffrance est le résultat de notre résistance à nos émotions et toutes ces parts de nous-même que nous rejetons. Aussi, plus nous cherchons à les contrôler, plus nous luttons contre, soit en les niant soit en cherchant à les changer, plus elles frappent et se manifestent violemment dans notre vie (quitte à nous plier, nous casser ou nous terrasser s’il le faut), jusqu'à ce qu’on leur ouvre la porte de notre cœur et leur permette ainsi de rentrer à la maison. 

 

L’Amour prend tous les visages. Ange ou Démon, c’est selon notre degrés d’identification à la matière et de résistance à ce qui EST. Plus nous sommes coupés de nos ressentis et donc de l’expression de la Vie et de l’Amour en nous, plus notre corps devient un enfer(mement) et plus notre réalité extérieure nous le renvoie en miroir. Ainsi, nous créons et projetons sur la grande toile de l’existence, l’image de ce que nous vivons avec nous-même !...

 

Sur le plan de la conscience unifiée, l’autre n’existe pas. Il est le pantin de notre pensée agissante, le reflet des parts dont nous sommes coupées, le langage de notre Âme qui crie famine, l’expression de l’Amour qui se cherche à travers nous, la voix/voie du Divin … Nous sommes UN, l’Amour est la seule vibration, la seule réalité. Tout le reste n’est que pure illusion !

Se nourrir de ce que nous sommes

La vie nous aime. Elle nous aime de façon inconditionnelle et à chaque seconde de notre existence elle nous offre tout ce dont nous avons besoin pour épanouir notre bonheur d’Être ce que nous sommes véritablement. Ainsi, chaque être humain possède, à l’état de germe, toutes les ressources nécessaires pour transmuter « les épreuves » auxquelles il est confronté. C’est d’ailleurs le rôle principal de nos émotions que de nous guider vers cette puissance intérieure.

 

Cependant, c’est bien souvent après la bataille, une fois la tempête traversée, que nous prenons conscience de toutes les perles d’Amour que nous avons mobilisées et déployées en nous-même, tel un véritable trésor.  C’est alors que, semblable à une fleur qui épanouit et propage son parfum rare et précieux, notre Être déploie et diffuse son essence, sa sensibilité et sa couleur unique et spécifique à travers des qualités, des dons et des talents tout à fait singuliers.

 

Inutile de se comparer ou de vouloir correspondre à des normes, l’Être ne se plie à aucune règle, aucune convention, aucun dogme. Du point de vue de l’Être, il n’y a donc aucune compétition possible et surtout aucun effort à fournir. Car en effet, dès l’instant où nous sommes dans l’expression de notre essence profonde, alors nous prenons un plaisir fou. C’est là où nous sommes les meilleurs, là où se trouve notre génie personnel, où c’est simple et facile, où on ne sent plus le temps passer, où on est reconnu et où on nous réclame, où la joie et l’abondance circule librement… Bref, là où on se sent nourrit pleinement et ou bizarrement et contre toutes attentes on nourrit également les autres !

 

Par contre, plus nous fournissons des efforts pour correspondre aux attentes des autres ou de nous-même afin de nourrir une image parfaite de ce que nous croyons Être, alors plus nous fonctionnons à contre-courant du flux de la Vie, plus nous nous épuisons et plus nous éloignons de ce que nous sommes véritablement !

 

Il y a donc des choix à faire me direz-vous ?  Et bien non, il n’y a aucun choix. Faire des choix reviendrait à considérer qu’il y a des bons choix et des mauvais choix, et donc à se créer des problèmes là où il n’y a que des solutions ! C’est notre mental qui croit avoir un libre arbitre et qui se « prends la tête » pour choisir ce qu’il croit être le meilleur dans sa vision étriquée de la Vie. L’Amour, lui ne choisit jamais. Il va toujours vers l’évidence, ce qui peut d’ailleurs nous donner cette impression curieuse de ne pas avoir le choix. Nous sommes comme poussé, tiré…, ça se décide à travers nous, mais nous ne décidons rien. L’Amour vit dans l’instant présent et dit OUI à ce qui Est, sans jugement, sans condition…, pendant que la seconde d’après, le mental régit par ses peurs et son besoin de sécurité s’empresse de répondre : OUI mais, … 

 

Il faut être un peu fou pour vivre en alignement avec son Être. Embrasser sa Divine totalité, osez sa différence, traverser ses peurs, aller vers l’inconnu, accepter de ne plus rien savoir, lâcher les attentes, les objectifs et remettre les rennes de son existence à l’évidence du Cœur !

Et le bonheur dans tout cela ?

Fin 2017, après 2 ans sans nourriture solide et de voyage à travers mes cellules, j’ai perdu 18kg de croyances et de nœuds émotionnels. Je me sens libérée non seulement de mes conditionnements, de mes peurs, mais également de ma volonté d’être « prânique ». (Cet état d'Amour ne s'encombre d'aucune volonté !)

 

La liberté d'Être ce que je suis m’amène de nouveau à célébrer la Vie à travers une nourriture plutôt frugivore et début 2018, complètement "dé-chainée», cette liberté me pousse encore plus loin en m'entrainant à quitter mon logement, à vendre tout ce qu'il me reste pour partir vers l'inconnu, surfer sur les vagues de la Vie et cocréer avec « l’âme agit » de l’instant présent et tout son potentiel de créativité, de Joie et d’Amour…

 

Je n’ai plus d’objectif, sauf celui d’aller là où on m’accueille et cette folie douce m’amène de façon totalement inattendue en Inde, ou je fais une rencontre foudroyante avec le Vastu Shastra, une pratique ancestrale de médecine de l’habitat qui vient se lover à merveille autour de mes compétences de Consultante Intuitive. Tout se met donc en place, au-delà de moi, pour que je continue à déployer la puissance de ce nouveau trésor, mon intuition ainsi que mon chemin de Troubadour d’Amour…

 

Chaque jour, je constate avec émerveillement la justesse de la Vie et tous les plats d’Amour qu’elle m’offre à chaque instant et que j’ai encore, parfois, l’orgueil de refuser … C’est surement pour cette raison que j’ai à cœur d’en parler, pour entendre encore et encore combien la Vie nous Aime et nous souhaite une seule chose : Notre liberté d’Être ce que nous sommes !

 

Mary M’  - 06 74 49 41 49 – www.lavienousaime.comlavienousaime@gmail.com – WebTV : Vivre en Amour avec la Vie

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Mary M' - 06 74 49 41 49

Pour m'écrire :

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Abonnez-vous à  ma chaine Youtube

Cliquez  sur  l'image ci-dessous pour accéder


Pour être sûre de recevoir mes courriers,

inscrivez ce mail dans vos contacts lavienousaime@gmail.com