La quête de l’unité perdue

Que nous soyons hommes ou femmes, nous sommes tous porteur d’une énergie yin, (énergie Féminine associée à la Lune) et d’une énergie yang (énergie Masculine associée au Soleil). Ces deux énergies sont opposées et complémentaires, elles n’ont rien à voir avec notre sexe et sous-tendent la manifestation de TOUT ce qui EST, la dynamique de la Vie et donc la création du monde dans lequel nous évoluons.

 

 

Sur le plan céleste :

Dans la cosmogonie égyptienne, le dieu Thot nous enseigne que toute manifestation émerge du Noun (l’Océan Primordial) sous la forme d’un "Oeuf Primordial", symbole de l’unité originelle. Constitué des deux principes complémentaires (Féminin/Masculin), qui sont à la fois Parèdre et Jumeaux, l’œuf se scinde en deux sous l’effet du mouvement d’expansion qui sous-tend toute manifestation. Les deux principes qui jusqu’alors ne faisaient qu’un se séparent et de complémentaires, ils deviennent contradictoires et destructeurs l’un de l’autre.

 

Cet instant de première séparation correspond à la première naissance au monde de toute âme incarnée. Par l’éclatement de "l’Oeuf Primordial", les deux principes deviennent deux individualités séparées et elles n’ont, désormais, plus qu’un seul but : retrouver leur unité originelle. Cependant, cette séparation d’avec notre jumeau cosmique est également à l’origine de la peur primordiale qui hante chacun d’entre nous : la peur de la mort.


Telle une déchirure, cette séparation engendre un déséquilibre profond dans notre âme et notre cœur. Chacune des âmes jumelles tente alors vainement de combler le vide crée par la perte de sa moitié, au travers de quêtes extérieures variées : amour, activité, pouvoir, connaissance, possession, spiritualité, religion….

Aussi pour parvenir à retrouver l’unité originelle, d’incarnation en incarnation, chacune des âmes jumelles doit au préalable éveiller et unifier ses différents corps conscience, afin d’épanouir et intégrer en elles-mêmes, de façon harmonieuse, le principe complémentaire dont elle a été séparée (principe masculin pour les femmes et principe féminin pour les hommes). C’est ainsi qu’au terme de leur voyage individuel, une fois leur complétude retrouvée, les jumeaux cosmiques peuvent se rencontrer et s’unir de nouveau l’un à l’autre pour devenir une seule et même âme et œuvrer alors au service de l'Amour Inconditionnel.

 

Sur le plan terrestre :

Dans un premier temps, ces deux énergies (Féminin/Masculin) vont s’élaborer et se corporaliser en nous-même (de façon non conscientisée) en fonction des images parentales que nous avons eues. Autrement dit, en fonction du couple de nos parents (père/mère), du milieu dans lequel nous avons grandi (culture, famille, éducateur…) et de toutes les mémoires émotionnelles (transgénérationnelles et karmiques) dont nous avons héritées...

Ce couple intérieur, ainsi crée, structure notre façon d’aimer et notre mode relationnel. Aussi, il imprègne notre rapport au monde et s’exprime à travers toutes nos relations (parent, enfants, amis, collègues…) et notamment à travers notre couple conjugal qui en est le total reflet. C’est pourquoi le couple conjugal, en tant qu’expression de notre couple intérieur, s’avère être un terreau prolifique de connaissance et d’ouverture à notre véritable Soi supérieur.

  • Tant que le couple intérieur (relié à des mémoires émotionnelles et des images mentales) nous agit de l’intérieur de façon inconsciente, il nous maintient dans des scénarios répétitifs, conditionnés et douloureux qui nous renvoient sans cesse à notre vide intérieur, ainsi qu’à la blessure originelle qui s'est imprégnée lors de l'éclatement de "l'Œuf Primordial » et qui nous fait percevoir le monde extérieur, "l'autre",  comme étant contradictoire et destructeur...

Car en effet, dans cette dynamique inconsciente, « l’autre » (notre conjoint, parent, enfant, ami ou autre…) est souvent considéré comme étant "le problème", la source de notre de souffrance, alors qu’en réalité, « l’autre » vient éclairer la façon dont nous sommes en relation avec nous-même et les parts blessées que nous sommes invités à intégrer afin de retrouver notre unité intérieure.

 

Le monde extérieur n’est que le reflet de notre monde intérieur et dès lors que nous sommes en capacité de faire œuvre de gratitude et d’humilité en considérant l’autre comme un guide, un éveilleur et non comme un bourreau qui cherche à nous détruire, d’accueillir de façon inconditionnelle les parts de nous en souffrance, d’intégrer les forces d’opposition afin de les transmuter en force d’alliance… alors nous permettons à notre couple sacré (féminin/masculin) de s’incarner dans la matière et ce faisant de devenir notre propre Mère et notre propre Père.

C'est alors que nous pouvons faire l'expérience de notre propre complétude et vivre nos relations extérieures (conjoint, parent, enfant, ami ou autre...) non plus dans la compétition, la lutte ou la dépendance, mais dans la complémentarité, la paix, la joie et l'harmonie...

 

De tout cœur

Mary

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

 

Contact :

Mary Mombrun

 56, rue de la Pachaudière

38300 Éclose Badinières

 Port. 06 74 49 41 49

lavienousaime@gmail.com  - 

Envoyer un mail  :

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Abonnez-vous à  ma chaine Youtube

Cliquez  sur  l'image ci-dessous pour accéder

 

Pour être sûre de recevoir mes courriers, inscrivez ce mail dans vos contacts lavienousaime@gmail.com


Découvrez ma page Facebook